Histoire

iFLUX est une jeune entreprise chargée d'une longue histoire. Notre technologie est ancrée sur une base de recherche fondamentale et appliquée. Après quelques années d'expérience en tant qu'expert en gestion de sols, Goedele démarre une thèse de doctorat en 2008, la base de ce qui deviendra l'actuelle technologie iFLUX et notre entreprise actuelle.

Début du doctorat de Goedele Verreydt

Après quelques années en tant qu'expert en gestion des sols, Goedele entreprend un doctorat au VITO portant sur l'application de techniques capables de mesurer directement les flux massiques de polluants. Seuls les Passive Flux Meter (PFM) développés à l'Université de Floride répondent aux critères techniques. Dans l'optique d'une technologie user-friendly et de mesures de flux validées, ce concept est devenu le point de départ de nombreux projets de recherches qui aboutissent aujourd'hui à la technologie iFLUX.

vito_basislogo

2008

Go-to-Market

La transformation d'un projet de recherche à succès en une activité commercial viable fut notre défi suivant. En tant que business developer au VITO, Tim fut immédiatement convaincu du potentiel que représente la mesure des flux de contaminants dans les eaux souterraines. Goedele et Tim travaillèrent, en tandem, à l'élaboration du business modèle et s'entourèrent de partenaires clés. Le Cercle d'Innovation Esscenscia leur a permis de rencontrer notre mentor Luc Sterckx afin qu'il partage avec eux sa riche expérience dans le lancement de jeunes sociétés. Enfin, les 6 mois passés à l'accélérateur d'entreprise The Birdhouse leur permirent d'entrer en contact avec un large réseau, un atout indispensable à toute jeune société.

innovationcircle-original
TheBirdhouse

2015

Coopération avec SGS

En étroite collaboration avec son partenaire, le laboratoire SGS, iFLUX a validé plusieurs paquets d'analyses iFLUX. Cela nous permet d'offrir des mesures de flux de qualité. En plus des paquets d'analyses validés pour les VOCL, BTEX, HAP, métaux lourds et 1,4-dioxane, des tests de validation sont actuellement en cours d'exécution pour le PFOS/PFAS, les cyanures et les pesticides .

sgs

Steadily growing

Nous nous sommes installés dans l'incubateur Darwin du parc scientifique de Niel où toutes les installations sont présentes pour faire croître notre startup. En tant qu'équipe enthousiaste et active, à la recherche d'une nouvelle expansion, nous avons eu un lancement réussi avec une vingtaine de projets en particulier en Flandre, mais aussi en France, aux Pays-Bas, en Italie et en Finlande. Cela nous a permis de renforcer notre équipe avec un expert en environnement supplémentaire.

2018

Lancement des cartouches PFAS 

En collaboration avec Cyclopure (États-Unis) et SGS (Belgique), iFLUX a mis au point une solution state-of-the-art qui collecte les composants PFAS des eaux souterraines pour une analyse plus approfondie. 

Après un cycle d'étude et de validation approfondi, la cartouche iFLUX PFAS est lancée. Ce sampler passif peut être utilisé pour surveiller la direction et la vitesse du flux des contaminations PFAS dans les eaux souterraines.

PFAS FIREFOAM2

2020

Développement du produit

Nous avions conscience qu'il était techniquement possible de déterminer des flux de contaminants de façon précise et que nous nous devions de définir sous quelle forme délivrer les meilleurs résultats. Grâce à un projet en recherche appliquée mené à l'Université d'Anvers, nous avons optimisé la technique de mesure des flux et développé un design de produit user-friendly et utilisable dans des piézomètres de dimension standard. Nous nous sommes également concentrés sur la protection de notre propriété intellectuelle.

logo_UA_hor_kl_RGB

2012

Lancering spin-off

iFLUX a démarrer en tant que spin-off de l'Université d'Anvers et du VITO (Institut Flamand de Recherche Technologique), les deux structures ayant participé au support des projets de recherche de Goedele Verredyt et de son équipe. Après 7 mois d'incubation, iFLUX se présente désormais comme société indépendante.

iflux-logo-rgb-fullcolour_small

2017

Une injection de capital entraine iFLUX vers les courants rapides

Les fonds d'investissement Qbic II et VMH (Holding environnemental flamand) ont donné un feu vert en mai pour un investissement de 1, 36M d'euros dans iFLUX. Le nouvel investissement sera utilisé pour le développement international de l'équipe et la numérisation de la technologie.

Qbic
VMH

La méthode de mesure actuelle sera intégrée dans une application de détection en temps réel, afin de fournir des données uniques qui aident à gérer les eaux souterraines (qualité et quantité) plus rapidement et plus efficacement. Avec cela, nous voulons passer du contrôle des problèmes dans les eaux souterraines à celui dans les eaux de surface, à la purification de l'eau, au flux de traitement et à la prévention. Le développement d'un capteur en temps réel iFLUX confirme l'ambition d'iFLUX de définir la dissémination des effluents de procédés et des polluants environnementaux dans l'ensemble de la chaîne de l'eau.

2019

Les eaux souterraines vous occupent ?

Découvrez ce que nous pouvons vous offrir